Publié le

La culture du cannabis en guérilla

culture-du-cannabis-en-guerilla

La culture du cannabis en guerilla est une pratique de plus en plus répandue parmi les cultivateurs clandestins. Il s’agit de cultiver du cannabis en extérieur, dans des endroits isolés et souvent difficiles d’accès, afin de limiter les risques de détection et de confiscation des plantes par les autorités.

Dans cet article, nous allons explorer les principes de base de la culture du cannabis en guerilla et les précautions à prendre pour réussir cette entreprise.

Trouver un lieu de culture approprié
Le choix d’un lieu de culture est crucial pour la réussite de la culture du cannabis en guerilla. Il est recommandé de chercher des endroits éloignés des zones habitées, des routes et des sentiers fréquentés. Les endroits avec un accès limité et difficile, tels que les collines, les ravins et les forêts, sont idéaux pour la culture du cannabis en guerilla. Il est important de choisir un endroit avec un bon ensoleillement, un sol fertile et une source d’eau proche.

Préparation du sol
Le sol est l’un des facteurs les plus importants pour la réussite de la culture du cannabis en guerilla. Il est essentiel de préparer le sol en le défrichant, en le désherbant et en le fertilisant pour fournir à la plante tous les nutriments dont elle a besoin pour se développer. Il est recommandé d’utiliser du fumier ou des engrais organiques pour nourrir le sol et d’ajouter du compost pour améliorer la texture du sol.

Plantation
Une fois le sol préparé, il est temps de planter les graines de cannabis. Il est recommandé de planter les graines au printemps, lorsque les températures commencent à augmenter et que les risques de gelées sont minimes. Il est important de planter les graines à une profondeur d’environ 2,5 cm et de les espacer d’environ 30 à 60 cm pour permettre à chaque plante de se développer pleinement.

Entretien des plantes
Les plantes doivent être surveillées régulièrement pour détecter les signes de maladies, de parasites ou de carences en nutriments. Il est important d’arroser régulièrement les plantes et de leur fournir suffisamment d’eau pour éviter le dessèchement. Il est également recommandé de les protéger des insectes et des ravageurs en utilisant des produits naturels tels que des huiles essentielles ou des prédateurs naturels.

Récolte
La récolte du cannabis en guerilla a lieu généralement entre août et octobre. Les plantes doivent être récoltées avant qu’elles ne commencent à produire des graines, car cela réduit la qualité du produit final. Il est recommandé de récolter les plantes tôt le matin ou tard le soir, lorsque l’humidité est plus élevée, car cela permet de préserver les trichomes, qui sont responsables de la production de résine.

En conclusion, la culture du cannabis en guerilla peut être une option intéressante pour les cultivateurs clandestins qui cherchent à limiter les risques de détection et de confiscation de leurs plantes.