Publié le

Les différentes maladies de la plante de cannabis

maladies cannabis

Le cannabis est une plante résistante, mais comme toute plante, elle peut être sujette à différentes maladies. Dans cet article, nous allons passer en revue les maladies les plus courantes du cannabis et comment les traiter.

Moisissure grise
La moisissure grise est causée par un champignon et peut être due à des conditions environnementales telles que des niveaux élevés d’humidité et des températures fraîches. Les symptômes incluent des taches brunes sur les feuilles et les tiges, ainsi qu’une couche de moisissure grise sur les bourgeons. Pour traiter cette maladie, il est important d’augmenter la circulation d’air autour des plantes et de réduire l’humidité. Les plantes infectées doivent être isolées pour éviter la propagation de la maladie.

Mildiou
Le mildiou est une autre maladie fongique qui peut affecter le cannabis. Les symptômes incluent des taches blanches et poudreuses sur les feuilles, ainsi que des tiges qui se flétrissent. Pour prévenir cette maladie, il est important de maintenir une bonne circulation d’air et de réduire l’humidité. Les plantes infectées doivent être retirées et détruites.

Rouille
La rouille est une maladie fongique qui se manifeste par des taches brun-rouge sur les feuilles. Les plantes touchées par la rouille peuvent être traitées avec des fongicides naturels, tels que le bicarbonate de soude ou l’huile de neem. Il est également important de retirer les feuilles infectées dès que possible pour éviter la propagation de la maladie.

Virus du mosaïque du tabac
Le virus du mosaïque du tabac est transmis par les pucerons et peut provoquer des taches jaunes et vertes sur les feuilles du cannabis. Cette maladie peut être difficile à traiter, il est donc recommandé de retirer les plantes infectées dès que possible pour éviter la propagation de la maladie.

Pourriture des racines
La pourriture des racines est causée par des champignons et peut être due à un arrosage excessif ou à des conditions de sol humide. Les symptômes incluent des racines molles et brunes qui se détachent facilement de la plante. Pour prévenir cette maladie, il est important de ne pas trop arroser les plantes et de veiller à ce que le sol soit bien drainé. Les plantes touchées par la pourriture des racines doivent être retirées et détruites.

En conclusion, il est important de surveiller régulièrement les plantes de cannabis pour détecter rapidement les signes de maladies. Une fois identifiées, il est important de prendre des mesures immédiates pour éviter la propagation de la maladie et préserver la santé de la plante. Les traitements naturels peuvent être efficaces, mais il est également important de prendre des mesures préventives, telles que le maintien d’un environnement de culture sain et le choix de variétés résistantes aux maladies.